Stages et formations de tournage sur bois

Une expérience unique au pays des tourneurs sur bois !

Dans une région qui compta plus de 8 000 tourneurs entre les deux guerres

Un petit territoire qui a 10 siècles d’histoire et de tradition autour de la « tournerie sur bois »

Découvrez une formation dans la tradition du métier de tourneur

Dans un atelier traditionnel, sur des tours chargés d’histoire !

 

NOEL !

PENSEZ AU BON-CADEAU

POUR UN STAGE DE TOURNAGE DE VOTRE CHOIX

 

à effectuer selon les agendas respectifs, sans date limite

********

 

 

 

Les prochaines dates

Consulter le calendrier

 

Si les dates proposées ne conviennent pas, contactez-moi, nous en trouverons d’autres.

 

 

 

Dénomination des stages,
découverte, initiation, perfectionnement :  qu’en est-il ?

 

En voulant s’adapter à la demande des futurs stagiaires qui veulent savoir ce qu’il vont trouver comme contenu selon qu’ils sont débutants ou déjà pratiquants de ce noble art, les différents formateurs ont recours à ces dénominations et je m’y conforme également afin que le visiteur du site trouve des repères qui lui parlent.

CEPENDANT, l’expérience me montre que les frontières ne sont pas si distinctes et que l’évaluation repose sur des critères bien subjectifs. Certains pratiquent depuis des années et se rendent compte que d’autres méthodes sont plus efficaces, plus confortables, ou offrent une plus grande liberté, d’autres ont pris des raccourcis ou de mauvaises habitudes qui parfois les limitent, d’autres encore s’inspirent de vidéos postées sur Internet dont certaines montrent des techniques douteuses voire dangereuses.

Ce que je tente de transmettre repose sur une longue expérience professionnelle au coeur d’un territoire qui fut LE territoire du tournage pendant des siècles; entre les 2 guerres, on recensait entre 8 et 9 000 tourneurs, artisans et ouvriers, sur un territoire de 80 km de long par 30 km de large, ce qui est peut-être unique au monde. Autant dire que le savoir-faire fut conséquent.

Alors, quand il fallait plusieurs années pour former un bon tourneur, (avec des journées de travail de 10h), les termes d’initiation, perfectionnement pour l’acquisition de cet apprentissage sur quelques jours de stages sont tout-à-fait relatifs…

Il ne s’agit plus aujourd’hui de performances de production, mais de plaisir de pratiquer un art dont les possibilités sont infinies. Cependant il me paraît primordial d’en conserver l’essence et les règles fondamentales. 

J’ai donc choisi de m’adapter à chacun, et de là où il en est, l’accompagner dans sa propre progression, qu’il soit totalement novice ou déjà capable de réalisations complexes.

Je ne prends qu’un petit nombre de stagiaires, 4 maximum, pour un travail personnalisé et A LA CARTE, pour in fine, la plus grande satisfaction des participants quelque soit leur niveau, ainsi qu’ils peuvent en témoigner régulièrement.

Ce grand discours pour dire que de mon point de vue, la découverte est un premier contact, une présentation, l’initiation prend du temps et nécessite la pratique, la pratique et la pratique des bons gestes. Elle s’émaille ensuite de perfectionnements qui eux, sont infinis. Les critères de choix de la durée du stage sont en définitive, la motivation de chacun et bien évidemment le budget pouvant y être consacré…

 

 

 

 
LE CONTENU

 

1 – LES BASES DU TOURNAGE TRADITIONNEL, LE METIER DE TOURNEUR

Objectif : s’entraîner pour maîtriser

  • Les outils de base, gouge, bédane et plane, couper sans « finir la forme au papier de verre »
  • Le travail en bois de bout (de fil) et bois de travers
  • Le creusage, les différentes techniques
  • L’affûtage

L’art du tournage réside dans la maîtrise du talonnage de l’outil, pour des courbes harmonieuses et un état de surface glacé.

On est toujours tenté de céder à la facilité et à l’impatience d’un résultat rapide. Mais bien trancher la fibre et guider son outil là où on veut qu’il aille, requiert un savoir-faire pas si facile à maîtriser. Cela demande patience, réflexion, compréhension et surtout pratique, pratique et pratique.

La satisfaction apportée par un outil parfaitement maîtrisé, un état de surface parfait, des courbes harmonieuses, est la récompense de cet apprentissage parfois fastidieux.

Alors si vous êtes exigeant, je ne saurai que vous encourager à prendre ce chemin.

  • Intégrer les bases « académiques » du métier de tourneur.
  • Maîtriser les 3 outils principaux, gouge, bédane, plane et connaître les différentes utilisations de chacun.
  • Acquérir les bons gestes, éviter les mauvaises habitudes, ne plus « planter »
  • Utiliser les outils complémentaires : grain d’orge, coupoir ou tranchoir, racloirs, mèches à percer, creusage au crochet.
  • S’entraîner à l’affûtage des outils, pour une coupe parfaite.

Public : tourneur déjà initié mais rencontrant des difficultés, ou débutant désirant démarrer « du bon pied ».
Durée : 3 jours
Coût : 320€

Il est recommandé le cas échéant d’apporter ses propres outils, dont on vérifiera si besoin l’affûtage.

Prochaines dates :  voir haut de page

(repas et hébergement, contactez nous)

 

 

2 –  sur 4 jours et sur 5 jours

On reprend les bases du tournage traditionnel (ci-dessus), que chacun pourra approfondir selon ses besoins et ses envies, et également enrichies de quelques techniques de finition (teinte, cire, vernis, couleur, texturage…) et surtout en laissant plus de temps pour la réalisation de pièces personnelles, au choix des participants.  

Public : tourneur déjà initié ou pour débutant désirant démarrer « du bon pied », en prenant le temps d’approfondir.
Durée :  4 ou 5 jours 
Coût : 400 ou 500 €

Il est recommandé le cas échéant d’apporter ses propres outils, dont on vérifiera si besoin l’affûtage.

Prochaines dates :  voir haut de page

(repas et hébergement, contactez nous)

 

 

3- STAGE DÉCOUVERTE   

Un tour d’horizon du tournage sur bois :

  • un peu d’histoire,
  • les applications traditionnelles et artistiques,
  • le fonctionnement du tour et les règles de sécurité,
  • les différentes façon de fixer le bois sur le tour,
  • les principaux outils, leur utilisation et leur affûtage
  • apprentissage et réalisation de pièces simples, toupie, coquetier, vase…

Public : toute personne de plus de 14 ans voulant découvrir le tournage.
Durée : 1 journée.
Coût : 150 €.

Prochaines dates :  à la demande, contactez-moi ! ou selon les disponibilités le premier jour des stages d’initiation

(repas et hébergement, contactez nous)

 

 

4 – STAGE DÉCOUVERTE sur 2 jours

(idem ci-dessus, en approfondissant sur 2 jours, avec possibilité de compléter par la suite)

Prochaines dates :  selon les disponibilités, les 2 premiers jours des stages d’initiation.

Coût : 250 €

(repas et hébergement, contactez nous)

 

5 – LE CROCHET JURASSIEN

Découvrez l’efficacité du crochet jurassien, outil unique pour creuser en bois de bout, forgé autrefois par les artisans tourneurs de notre région.

Une 1/2 journée pour intégrer le maniement délicat de cet outil, qui permet un évidement très rapide et très propre de la pièce à creuser et en bonus, une 1/2 journée sur l’utilisation de la gouge à creuser dans le bois de travers, avec un affûtage « maison ».
Idéal pour les bols, grosses boites, mortiers, etc… Une fois maîtrisé, vous ne pourrez plus vous en passer !

Chacun repart avec ses œuvres et … 1 crochet

Le creusage au crochet est inclus le 3ème jours des stages de 3 jours.

Objectifs :

  • Découvrir les qualités de cet outil, à savoir la rapidité et la qualité de coupe en bois de bout.
  • Se familiariser avec son maniement, son affûtage et connaître également ses limites.
  • S’entraîner à la manipulation, et réaliser des objets lui correspondant.

Public : tourneurs ayant acquis un minimum de bases
Durée : 1 journée 
Coût : 190 €, incluant un crochet forgé standard.

Prochaines dates : à la demande

 

 

5 – LE PERFECTIONNEMENT A LA CARTE

Sur une, deux ou trois journées, j’accompagne chacun selon ses besoins personnels d’apprentissage, par exemple :

  • tournage d’une sphère, sphère évidée…
  • moulures et creusage en bois de fil, en bois de travers,
  • boite et couvercle ajustés,
  • tournage d’ébénisterie,
  • outils de forme à fil relevé,
  • travail à l’emprunt,
  • plateaux de grand diamètre, etc…
  • 4 stagiaires maximum, chacun pouvant aussi profiter des demandes des autres.

Public : pour tout tourneur ayant acquis les bases
Durée : 1, 2, 3 jours ou plus, à la demande
Coût : 150 € pour une journée, 250 pour deux jours, 320 pour trois jours, 100€/jour au-delà.